dimanche 24 mai 2015

les amants arlésiens


 Une placette à l'écart des lieux fréquentés par les touristes ( que nous sommes). Nous y resterons une heure à nous dorer comme des lézards au soleil, abrités du mistral, sans en voir passer un seul. La vie du quartier nous est parvenue par bribes:  un aspirateur insistant, une porte qui s'ouvre une dame traverse la place et entre dans un autre immeuble, une jeune fille arrive d'un pas vif  pousse une porte s'engouffre le battant claque bruyamment,  une voix de femme appelle avec insistance un prénom et puis la voix s'éteint, quelques voix entonnent un couplet de joyeux anniversaire, un homme au pas tranquille alourdi d'ennui nous regarde avec curiosité, une femme nous salue, au bout de combien de temps devient-on un élément familier dans le paysage ?


Au bout de combien de temps découvrons-nous certains  détails du lieu ?  Un mascaron au-dessus d'une fenêtre représente un lézard sur une grappe de raisin, un autre trois épis de blé tête tournée vers le bas,  la pierre du banc est profondément gravée d'un F majuscule, les feuilles de l'arbre ne sont pas d'une couleur homogène les branches basses ont des feuilles d'un vert uniforme alors que les autres sont bicolores, blanches et vertes, le réverbère porte des traces de peinture jaune, sur un mur une inscription : "le baiser sur les lèvres a été inventé par les amants pour ne pas dire de bêtise".

Combien de temps pour oublier cet instant de vie qui un jour peut-être par le hasard d'un fait écho  ressurgira avec une précision étonnante ?

7 commentaires:

Georges Speicher a dit…

C'est peut-être aussi l'un des buts de ce blog que de permettre à ce souvenir de perdurer et de resurgir en ta mémoire autrement que par hasard...?

GS a dit…

Et @EC est un sage...

PJ Toulet a dit…

"En Arles où sont les Alyscamps
Prends garde à la douceur des choses"

flo a dit…

Cher Georges,

peut-être ... on sème des hasards, ce seront des hasards entretenus ... à distinguer des hasards sauvages.

flo a dit…

Cher Georges,


@EC vous rendrait-il moins sage ? En tout cas, il vous aura fait parler ...



flo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
flo a dit…

Merci Paul-Jean,
vous savez les mots