dimanche 20 janvier 2019

Jean Genet, poèmes retrouvés


Jean Genet, poèmes retrouvés 
dans Le condamné à mort et autres poèmes suivi de Le funambule 
nrf     Poésie/Gallimard


               Capitale endormie au soleil de la nuit
               Ô ma poitrine ouverte ô lune tes cymbales
               D'un coup sourd et mortel éveillent ces crotales
               Qui chanteront nos morts oubliés dans les puits.

               Tzigane sous la neige ALBERTO des lointains
               Souvenez-vous des nuits dans notre val de grâce
               Où les reptiles noirs sur vos bras de menace
               Ecoutaient éblouis les ordres du matin.

                                                                            ***

              Cette étrange rosace orne un sceau fatal
              La chambre.  Une ancre d'or griffe le sang du vide.
              Un insecte a mordu l'éternité livide.
              DIVINE épouse morte un sommeil végétal.

              Morte.  Morte étranglée.  Ô fleur de nos contrées
              Laissez couler vos pleurs sur ses hanches de houx
              Mésanges vos nids bleus faites-les sur son cou
              Et vous, mes nuits portez DIVINE la Dorée

***

              Cathédrale à pas lents par mes landes venues
              Sous un oeil ténébreux NOTRE-DAME DES FLEURS
              De ma mort le cortège aux nocturnes couleurs
              Parcourt le pied léger vos douces avenues.

              Cette Afrique est de cuivre où la grâce est morose
              Relevez dans ses flancs le regret des mineurs.
              Ils travaillent les puits de ce bagne d'amour
              Où brise neige fleur sous leurs doigts ne se pose.

              A son col pèsent lourd les chaînes du silence
              Ce plongeur déchaîné noir du sel de vos mers.
              La danseuse de givre est son héros de l'air.
              Je parle, entre les dents le fer doré des lances.

***

              Le sang, le lait, les pleurs de cet ange étonné
              Sur le marbre de lune et les pleines glacées
              A notre mort propose une offrande amassée
              Par la désolation de vos bras festonnés.



                        Qu'il soulève la dalle et les parfums de Dieu
                        Empesteront cet ange à genoux pour la garde et les 
              saintes femmes apporteront les huiles et le linge.

***

               Roncevaux belle gorge où ton rêve situe
               Durandal au fil d'or, Roland sonnant du cor
               A nos larmes de honte ouvre une brèche encor
               La gorge d'un berger d'aurore dévêtue.







               La nuit rauque à vomir s'écorche à cette rive
               Clichy de la Paresse et des mauvais sujets
               Où sa bouche pincée la rencontre furtive
               Oublie sa gorge blonde à d'autres bras de jais.
            



L'éditeur écrit: "Quant aux "poèmes retrouvés" attribués à Jean Genet, ils ont été tirés sur une presse à bras le 3 avril 1945 et figurent dans un ouvrage intitulé Vingt lithographies pour un livre que j'ai lu".

Merci à M. pour la photo ;-))) de Henri Cartier-Bresson, Jean Genet en 1963.

photos en passant




















































lundi 14 janvier 2019

"Staying Alive", Lionel GABEL

dessin Lionel GABEL

écouter "Staying Alive" de Lionel GABEL, nouvelle version, sur soundcoud : 

Staying alive
when the world is burning inside
when the land is crying

mercredi 26 décembre 2018

Exposer le patrimoine amérindien au National Museum Of The American Idian de Washington, un article de Rebecca Charrier paru dans CULTURE & MUSEES

Travaux & notes de recherche
Résumés de mémoire

Musée communautaire et identité : Exposer le patrimoine amérindien au National Museum of the American Indian de Washington D.C, comprendre l’Autre à travers l’objet patrimonial

Rébecca Charrier
p. 203-206
La suite de l'article en lecture ici: https://journals.openedition.org/culturemusees/2129

lundi 24 décembre 2018

"Our turn", The Jollity Of My Boon Companion, Lyenn

Un album sorti en 2009,  que j'ai découvert il y a quelques semaines, seulement. Remarquable ! Un petit bijou à écouter dans son intégralité pour savourer une composition qui emmène dans un univers sonore éblouissant, quelque chose de rare, qui combine une maîtrise absolue avec une sensibilité envoûtante.   C'est une quasi hérésie d'en prélever quelques pistes, mais comment faire ?   

"Our Turn", piste 6 de l'album The Jollity Of My Boon Companion, (2009 - Near Gale Records)


Lyenn, c'est Frederic Lyenn Jacques, auteur-compositeur et multi-instrumentiste belge, il enregistre des projets solo comme l'album Slow Healer (2016, New Gale records), ou collabore  au groupe jazz Dans Dans,  avec Bert Dockx (Flying Horseman) et Steven Cassiers (Dez Mona et DAAU), il est aussi le bassiste de Mark Lanegan.  
Ces présentations faites, je n'ai toujours rien dit de The Jollity Of My Boon Companion, album d'une dizaine de titres pour lequel se sont retrouvés, entre autres, des musiciens de Bonnie Prince Billy, Marc Ribot, Sam Amidon et Shahzad Ismaihy,  Joel Hamilton de Antony & The Johnsons et Ches Smith musicien de Elvis Costello.
Les dessins de Nadia Moss, qui illustrent les rabats de le la pochette du CD ou du Vinyle sont superbes!
Un album à écouter en intégralité sur toutes les plateformes de musique en ligne Spotify, Deezer, Apple Music  etc...



Merci à Yves de WasteMyRecords.



"under your skirt", The Jollity Of My Boon Companion, Lyenn

la piste 7 "Under your skin", The Jollity Of My Boon Companion, Lyenn (2009 - Near Gale Records)

Plus d'infos en suivant ce lien: https://imagesentete.blogspot.com/2018/12/our-turn-jollity-of-my-boon-companion.html

"Robert", The Jollity Of My Boon Companion, Lyenn

"Robert", piste 8 de l'album The Jollity Of My Boon Companion, Lyenn  (2009 - Near Gale Records)


Pus d'infos en suivant ce lien:
https://imagesentete.blogspot.com/2018/12/our-turn-jollity-of-my-boon-companion.html