jeudi 15 février 2018

Animaux du désert

Désert du Sahara, Tunisie, de Douz à Ksar-Ghilane, printemps 2007











 















mercredi 14 février 2018

Georges GUYE, "sculptures et paysages" à l'abbaye de SILVACANE


                                  [Du 4 mars au 22 avril]
Exposition « sculptures et paysages »
Exposition  de Georges Guye  Sculptures en plâtre sur le thème des lutteurs, inspirées de l’œuvre de Jean Giono « les cavaliers de l’orage » et bas-reliefs sur le thème du paysage


informations sur le site de l'abbaye :  http://www.abbaye-silvacane.com/

samedi 10 février 2018

Ricky Lee Jones, "Traces of the western slopes"


Ricky Lee Jones, "Traces of the western slopes",  Pirates - 1981 -

Ricky Lee Jones, "Chuck E's in love"


Ricky Lee Jones, "Chuck E's in love",  Ricky Lee Jones -1979 -

jeudi 8 février 2018

White Stripes , "Death letter" , live Blackpool


White Stripes, "Death Letter", album De Stijl - 2000

Balade en boucle

Pour prendre, un court moment,  le large et le vent dans une journée studieuse. Le paysage est en couleur et les photos en noir et blanc, à cinq minutes d'ici en voiture. Effacé le bleu glacé du ciel d'hiver par jour de mistral qui fait les ombres intenses, effacé le temps, ce pourrait être hier ou avant-hier. Le noir et blanc fige le temps. Chaque époque est reconnaissable à ses couleurs.







Bibémus, Barrage Zola, Bibémus

Giant Sand, "Love comes over you"

Giant Sand ( Howe Gelb), "Love comes over you" (track 7) extrait de l'album Tucson: A country rock  opera, 2012

Giant Sand, "Wind blown waltz"


Giant Sand ( Howe Gelb), "Wind blown Waltz", extrait de l'album Tucson: A country rock opera - 2012

lundi 5 février 2018

"Comme la mer", Henri Michaux, La vie dans les plis


"Comme la mer"
Henri MICHAUX
La vie dans les plis
1949

   souvent il arrive que je me jette en avant comme la mer sur la plage. Mais je ne sais encore que faire. Je me jette en avant, je reviens en arrière, je me jette de nouveau en avant.

   Mon élan qui grandit va bientôt trouver forme.  L'amplitude du mouvement me fait haleter (non des poumons, mais une respiration uniquement psychique).
   Sera-ce un meurtre?  Sera-ce une onde miséricordieuse sur le Monde? On ne sait pas encore. Mais c'est imminent.
   J'attends, oppressé, le déferlement de la vague préparatoire.
   Voilà le moment arrivé ...
   Ca a été l'onde de joie, cette fois, l'étalement de bienveillance. 




Henri Michaux, poète né à Namur en 1899 et mort à Paris en 1984

dimanche 4 février 2018

Je préfère la plage en hiver

















Le bord de mer entre l'Argentière (La Londe les Maures) et l'Estagnol ( Bormes les Mimosas) (Var)